Le contre-effet de la pandémie
L'espérance de vie dans le monde a chuté de deux ans de 2019 à 2021

La pandémie liée au coronavirus a eu un impact énorme sur l'espérance de vie dans le monde. Entre 2019 et 2021, celle-ci a reculé de deux ans, à 71,4 ans, affirme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans ses statistiques de la santé publiées vendredi à Genève.
Publié: 24.05.2024 à 15:48 heures
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alarme sur le recul de l'espérance de vie qui a été observé pendant la pandémie (archives).
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

Dans des statistiques de la santé publiées vendredi à Genève, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que la pandémie du covid-19 avait diminué l'espérance de vie dans le monde: celle-ci a chuté de deux ans, de 2019 à 2021.

Le chiffre est similaire à celui de 2012. «Nous avons anéanti une décennie d'avancées» sur cette question, a dit à la presse la sous-directrice générale Samira Asma. «Il est difficile» de les regagner rapidement, affirme-t-elle. L'espérance de vie en bonne santé a aussi chuté de deux ans, passant à 61,9 ans, au niveau de celle en 2012.

L'OMS ne peut pas encore établir un lien entre accès aux vaccins et recul de celle-ci dans les différents pays. Mais elle peut affirmer que le continent américain est celui qui a vu l'impact le plus important de la pandémie sur l'espérance de vie en 2020 et 2021.

Alors que le Pacifique occidental a été le moins affecté sur cette question. L'OMS alerte sur le besoin «de meilleures données». Neuf décès sur dix en Afrique ne sont pas enregistrés, dit-elle.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la