Industrie aérospatiale
Les générateurs d'oxygène de plus de 2600 Boeing 737 à inspecter

Les générateurs d'oxygène de plus de 2600 avions de la famille des 737 de Boeing doivent être «immédiatement» inspectés pour assurer qu'ils soient en bonne position. C'est ce qu'a indiqué lundi le régulateur américain de l'aviation (FAA), dans une directive.
Publié: 08.07.2024 à 20:53 heures
|
Dernière mise à jour: 08.07.2024 à 20:54 heures
Les générateurs d'oxygène de plus de 2600 avions de la famille des 737 de Boeing doivent être "immédiatement" inspectés (archives).
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

Selon la FAA, cette inspection doit être réalisée «d'ici 120 à 150 jours» sur «certains Boeing 737-8, 9, -8200, -700, -800, et -900ER», c'est-à-dire d'anciennes et de nouvelles générations. Quelque 2612 avions enregistrés aux Etats-Unis doivent être inspectés, a précisé la FAA, sans ordonner que les avions concernés soient cloués au sol dans l'intervalle.

La directive concerne le dispositif de masques à oxygène mis à disposition des passagers en cas de dépressurisation de la cabine pendant le vol. Elle découle, selon le régulateur, de plusieurs signalements selon lesquels des blocs de services aux passagers (PSU) - des équipements situés au-dessus des sièges avec éclairages, ventilation, et d'où tombent les masques à oxygène en cas d'urgence - se sont déplacés à cause d'une «défaillance de l'accroche».

Contacté par l'AFP, l'avionneur américain n'était pas en mesure de réagir dans l'immédiat.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la