Frappes à Damas
A l'ONU, Moscou accuse Israël d'alimenter le conflit

L'ambassadeur russe à l'ONU a condamné les frappes d'Israël en Syrie, tandis que l'Iran promet de riposter après une attaque contre son consulat à Damas.
Publié: 02.04.2024 à 22:31 heures
A la demande de la Russie, le Conseil de sécurité de l'ONU tient mardi une session publique au sujet du raid de lundi sur le consulat iranien à Damas. Téhéran a appelé le Conseil à «condamner cette attaque terroriste perpétrée par le régime israélien dans les termes les plus fermes possibles.»

Les frappes d'Israël en Syrie sont «destinées à alimenter le conflit» dans la région, a dénoncé mardi l'ambassadeur russe à l'ONU lors d'une réunion du Conseil de sécurité convoquée après un raid imputé à Israël contre le consulat iranien à Damas.

«Nous estimons que de telles actions agressives de la part d'Israël sont destinées à alimenter encore plus le conflit. Elles sont totalement inacceptables et doivent s'arrêter», a déclaré Vassili Nebenzia.

L'Iran a juré mardi de riposter au raid meurtrier contre son consulat à Damas imputé à Israël. Cette attaque inédite, condamnée par plusieurs pays, accroît les tensions au Moyen-Orient en pleine guerre dans la bande de Gaza.

Lundi, «six missiles tirés par des chasseurs F-35» ont détruit le bâtiment abritant le consulat et la résidence de l'ambassadeur iranien faisant 13 morts, six Syriens et sept Iraniens, selon la télévision d'Etat.

L'Iran a accusé Israël, son ennemi juré, mais ce dernier n'a pas confirmé sa responsabilité. Téhéran a promis de riposter, sans indiquer comment.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la