Faux sang et armes en bois
Gare aux «fake news» qui circulent sur la guerre en Ukraine

Du faux sang, des armes en bois et un prétendu mouvement de panique: des vidéos trompeuses et de fausses informations circulent actuellement sur la toile pour tenter de faire passer la guerre en Ukraine pour une mise en scène. Blick en décortique cinq.
Publié: 11.03.2022 à 06:03 heures
1/6
Des images de plateau de tournage...
Sven Ziegler

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine ne se déroule pas uniquement sur le terrain. En ligne, une bataille de propagande et d’images a lieu. Et les fausses informations ne viennent pas seulement des Russes qui ont envahi l’Ukraine et démarré les hostilités.

Voici cinq des «fake news» les plus partagées en ligne, démenties et expliquées.

1. Faux sang mais vrai acteur

La vidéo d’un jeune homme enduit de faux sang s’est très vite répandue sur la toile. Des internautes qui la partagent affirment que l’homme que l’on y voit serait en réalité un acteur, maquillé pour «jouer des scènes d’une attaque contre l’Ukraine».

Le fait que l’homme en question soit un acteur est bien vrai. Mais ce n’est pas une mise en scène récente pour mimer des attaques une Ukraine. Il s’agit en réalité d’images datant de 2020, tirées du plateau de tournage d’une série télévisée ukrainienne.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

2. Des «morts» qui bougent

Une vidéo d’une émission d’information est également utilisée à mauvais escient pour faire croire que la guerre en Ukraine est mise en scène. On y voit un journaliste devant des sacs présentés comme des sacs mortuaires. Soudain, l’un des sacs s’ouvre et une personne en sort.

Les personnes qui partagent actuellement la vidéo affirment qu’elle a été tournée en Ukraine et qu’elle montre comment «des Ukrainiens morts se mettent soudainement à bouger».

Publicité

Le hic, c’est que cette vidéo n’a pas été tournée en Ukraine. Elle a été enregistrée lors d’une manifestation pour le climat en Autriche et montre des activistes de Fridays for Future en pleine manifestation. Pour représenter symboliquement le danger du réchauffement climatique, les militants avaient choisi de s'introduire dans des sacs mortuaires. Rien à voir avec le conflit actuel donc.

3. Une violente explosion… en Chine

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

C’est lors de la première semaine de l’invasion de l’Ukraine par la Russie que des vidéos de violentes explosions ont été massivement partagées. Même certains médias ont repris ces vidéos alors que toutes ne sont pas authentiques.

Parmi elles, une vidéo censée montrer une explosion après une attaque aérienne dans la ville ukrainienne de Lougansk s’est révélée faussement référencée: il s’agissait d’une vidéo d’une explosion survenue en Chine dans la ville chinoise de Tianjin en 2015.

4. Des combattants armés de bois?

La chaîne américaine Fox News a publié une vidéo immédiatement devenue virale. On y voit deux hommes censés «faire la guerre» avec des armes en bois. C’est du moins ce qu’ont affirmé des internautes en la partageant. Une autre tentative, en somme, pour prouver que la guerre n’est qu’une mise en scène et qu’aucune arme réelle n’est utilisée.

Publicité

La vidéo est toutefois trompeuse. Elle provient en effet d’un camp d’entraînement et a été enregistrée dès le mois de février. D’après la BBC, le camp d’entraînement devait permettre aux volontaires de Kharkiv de s’entraîner à défendre leur ville en cas d’invasion russe. Fox News avait d’ailleurs mentionné dans les inserts explicatifs de la vidéo qu’il s’agissait d’un camp d’entraînement. Ils ont dû être supprimés une fois que les internautes se sont emparés de la vidéo.

5. Scène de (fausse) panique

Des centaines de personnes qui courent dans tous les sens en criant, une foule paniquée, et au milieu: des hommes avec une caméra et un mégaphone. Les personnes qui partagent ce clip sur Twitter affirment que la scène a été filmée en Ukraine et qu’elle prouve une nouvelle fois que la guerre n’est qu’une mise en scène.

Il s’agit une nouvelle fois de fausses informations. La vidéo n’a pas été tournée en Ukraine mais en Angleterre, et plus précisément à Birmingham en 2013. Il s’agissait du tournage de film de science-fiction «Invasion Planet Earth».

(Adaptation par Louise Maksimovic)

Publicité


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la