Fauteuil roulant et perruque
Un vandale déguisé en femme barbouille la Joconde avec un gâteau

Au Louvre, un vandale déguisé en vieille femme handicapée a barbouillé la Joconde avec un gâteau. Le célèbre tableau s'en sort heureusement indemne, grâce à son verre de protection.
Publié: 30.05.2022 à 08:10 heures
|
Dernière mise à jour: 30.05.2022 à 08:48 heures
1/4
Armé d'une tarte, un homme a attaqué la célèbre Mona Lisa de Léonard de Vinci.
Daniel Kestenholz

Au Louvre, la très célèbre Joconde a été la cible d’un acte de vandalisme bien étrange. Ce dimanche, un visiteur est entré dans le Louvre déguisé en vieille femme handicapée. Il était assis sur un fauteuil roulant, vêtu d’une robe et dissimulé sous une perruque. Son but? Barbouiller le chef-d’œuvre de Léonard de Vinci avec une tarte comme le montre une vidéo publiée sur Twitter.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Il n’a heureusement pas pu abîmer le tableau phare du musée parisien, grâce à la vitrine en verre qui protège le tableau. Le personnel de sécurité et la police sont intervenus relativement rapidement pour embarquer le vandale, qui a toutefois quand même eu le temps d’écraser une bonne partie de la tarte sur la vitrine.

De nombreux visiteurs du Louvre ont été témoins de l’acte, comme le montre le tweet. Mais aucun n’est intervenu: armés de leur téléphone portable, ils semblent avoir calmement continué à filmer la scène.

On ne sait pas si l’auteur de l’attentat à la toile se considérait comme un artiste ou s’il était mentalement dérangé. Après son méfait, il a répandu des pétales de rose sur le sol. Pendant son embarquement par les forces de l’ordre, il aurait fait une déclaration à propos d'«artistes», qu’on ne comprend pas bien sur les vidéos. Ses intentions n’ont pas encore été déterminées.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

La Joconde, une cible d’attaques

Le tableau de Léonard de Vinci, qui ne mesure que 77 centimètres sur 53, a été réalisé entre 1503 et 1519. Il n’est pas installé derrière une vitre sans raison: le chef-d’œuvre a été vandalisé à plusieurs reprises.

En 2009, un Russe a lancé une tasse de thé sur la Joconde, qui s’est brisée contre la vitrine. Dans les années 1950, la peinture a été légèrement endommagée par deux assaillants qui lui ont jeté de l’acide et une pierre, endommageant légèrement sa partie inférieure.

Publicité

Mais l’attaque la plus dommageable s’est produite il y a 111 ans. En 1911, Vincenzo Peruggia, un peintre en bâtiment et vitrier italien, est parvenu à voler Mona Lisa au Louvre. Il l'a ensuite cachée sous sa veste pour le ramener en Italie. Pendant trois ans, la Joconde a été introuvable. Jusqu’à ce que le voleur tente de vendre son butin à un antiquaire. Il a été arrêté.

Le tableau le plus précieux du monde

Le Livre Guinness des records désignait en 1999 la Joconde comme le tableau qui possède «la valeur assurée la plus haute du monde». En 1962, elle était estimée à 100 millions de dollars. Compte tenu de l’inflation, ce montant s’approcherait aujourd’hui aisément du milliard d’euros.

(Adaptation par Lauriane Pipoz)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la