David Bowie, Bill Gates...
Après Trump, voici les meilleurs «mugshots» de célébrités

Trump est certes le premier président américain à avoir une photo de police, mais il est loin d'être la première célébrité à bénéficier d'un «mugshot». La liste des stars hollywoodiennes qui ont déjà eu des démêlés avec la justice est longue. Voici les meilleures.
Publié: 29.08.2023 à 14:35 heures
|
Dernière mise à jour: 29.08.2023 à 17:42 heures
La photo de police de Donald Trump entre dans l'histoire comme la première d'un président américain.
Franziska Pahle

Donald Trump est le premier (ancien) président des Etats-Unis à être mis en examen. Pas seulement une fois, mais quatre fois... Et tous ces procès sont en rapport avec une tentative de fraude électorale.

Trump est également le premier ex-président à avoir dû se présenter en prison et à avoir fait l'objet d'une photo de police. Dans les trois autres cas, à New York, Miami et Washington, dans lesquels le républicain a été inculpé, les autorités avaient renoncé à une telle photo.

La photo réalisé à Atlanta devrait entrer dans l'histoire. Elle s'ajoute ainsi à une longue liste de ce que l'on appelle les «mugshots» de célébrités.

Al Pacino (1961)

L'acteur Al Pacino a été arrêté pour possession d'armes à feu en 1961.

En 1961, l'acteur Al Pacino (83 ans) a été arrêté par la police alors qu'il circulait masqué avec deux amis. Les agents ont trouvé une arme chargée dans la voiture. L'explication selon laquelle le trio se rendait à un spectacle et avait besoin du pistolet comme accessoire n'a rien arrangé. Les garçons ont passé trois jours en prison, la caution de 2000 dollars n'ayant pas pu être payée. Les charges ont été abandonnées par la suite. Les photos de police originales ont été achetées aux enchères en 2013 par un collectionneur pour plusieurs milliers de dollars.

Jane Fonda (1970)

L'actrice Jane Fonda a été arrêtée en 1970, car la police a trouvé des pilules dans son sac.

À 32 ans, Jane Fonda (85 ans) a été arrêtée à Cleveland, et se serait défendue en donnant des coups de pied. Les agents ont trouvé des pilules suspectes dans son sac. Des préparations vitaminées inoffensives, assure-t-elle. Pour le photographe de la police, elle a posé avec le poing levé. Il s'est avéré plus tard qu'il s'agissait bien de comprimés de vitamines. Jane Fonda a donc été acquittée. Au total, l'actrice a été arrêtée cinq fois. La dernière fois, c'était fin 2019, alors qu'elle manifestait pour la protection du climat le jour de son anniversaire. Lorsqu'elle a été emmenée, ses partisans auraient chanté «Happy Birthday» pour elle.

David Bowie (1976)

La possession de marijuana a valu à la rock star David Bowie cette photo de police en 1976.

Le délit de la rock star? Possession de drogue. David Bowie (1947-2016) a donné un concert dans l'État de New York en mars 1976. Sur un coup de fil, les agents ont frappé à la porte de la chambre d'hôtel de Bowie, et ont trouvé 182 grammes de marijuana sur sa table. Bowie a passé la nuit en prison. Un avocat a réussi à convaincre le juge de le laisser partir – il avait un concert. La caution de 2000 dollars et la promesse de revenir le lendemain ont suffi. Bowie est revenu, s'est fait photographier dans un style vestimentaire à la pointe de la mode. Il a plaidé «non coupable» – l'affaire a été classée sans suite. Et les photos seraient sans doute tombées dans l'oubli si quelqu'un ne les avait pas trouvées dans la succession d'un policier à la retraite. Plus tard, elles ont été vendues aux enchères sur Ebay pour 2700 dollars.

Publicité

Bill Gates (1977)

En 1977, Bill Gates roulait à toute vitesse au volant de sa Porsche, ce qui lui valut d'être emmené au poste par les agents.

En décembre 1977, celui qui deviendra milliardaire est monté dans sa Porsche et a été arrêté peu après par la police. Au poste de police, Gates s'est vu accrocher autour du cou la plaque portant le numéro 105 519 et a été photographié. Gates semblait tout sauf intimidé. Rien d'étonnant à cela: deux ans auparavant, il avait déjà été emmené au poste. Il roulait trop vite et sans papiers. Mais l'affaire n'a pas abouti. Il en va de même cette fois-ci. Le dossier a disparu, on ne sait pas si Gates a grillé un feu rouge ou, comme il l'a raconté plus tard, s'il roulait trop vite et sans permis de conduire.

Sid Vicious (1978)

Le bassiste des Sex Pistols Sid Vicious a-t-il tué sa petite amie en 1978 sous l'emprise de la drogue? L'affaire n'a pas pu être élucidée.

Le bassiste des Sex Pistols, Sid Vicious (1957-1979), a été arrêté après avoir été retrouvé complètement défoncé à côté de sa petite amie Nancy Spungen (1958-1978), qui avait été poignardée. Sa maison de disques a fait sortir Vicious de prison sous caution. Ses amis ne pouvaient pas croire qu'il avait tué sa partenaire. Ils ont supposé qu'il s'agissait d'une dispute avec un dealer ou que, dans sa folie, elle s'était elle-même planté le couteau dans le corps. Le procès de Vicious n'a jamais eu lieu. Le musicien punk est mort quelques mois plus tard d'une overdose d'héroïne.

Ozzy Osbourne (1984)

En 1984, le rocker de Black Sabbath Ozzy Osbourne s'est retrouvé dans une cellule pour y être dégrisé.

Ozzy Osbourne (74 ans) affirme de lui-même qu'il a un problème: «Je ne suis jamais allé dans un bar pour simplement boire une bière. Je suis toujours allé dans un bar pour être complètement ivre.» C'est ce qui lui a valu d'être photographié par la police. Pour le faire dessoûler, les fonctionnaires l'ont placé en cellule, mais il n'a pas été dénoncé. La star du rock a d'ailleurs téléchargé elle-même sur Twitter les photos avec son maillot bleu de l'équipe de hockey sur glace. Les fans ont ensuite fait imprimer les photos sur des t-shirts.

Snoop Dogg (1993)

Le musicien Snoop Dogg était-il impliqué dans une fusillade entre gangs? L'affaire de 1993 n'a pas été jugée.

En août 1993, Calvin Broadus – le vrai nom de Snoop Dogg – a été arrêté dans le cadre de l'assassinat de Phillip Woldermarian, un membre d'un gang ennemi. Il était accusé d'avoir effectué ce que l'on appelle un «drive-by-shooting» avec son garde du corps McKinley Lee. Snoop Dogg était au volant pendant que Lee tirait sur Woldermarian. Au tribunal, le musicien a déclaré qu'il s'agissait de légitime défense. Absurde, selon le juge, car la victime a reçu une balle dans le dos. Snoop Dogg a été libéré sous caution, mais a dû porter un bracelet électronique qu'il n'a pu retirer qu'en 1996. A cela s'est ajouté un acquittement, le jury n'étant pas parvenu à se mettre d'accord sur un verdict.

Publicité

Hugh Grant (1995)

Hugh Grant a été arrêté en 1995 après avoir offert à une femme environ 60 dollars pour une fellation dans sa voiture.

Pour avoir offert à une femme environ 60 dollars US pour une fellation dans sa voiture, Hugh Grant a été arrêté en 1995 près de Sunset Boulevard à Los Angeles.

Lil' Kim (1996)

La photo de la rappeuse Lil' Kim date de 1996. Elle a été arrêtée pour possession de drogue.

En 1996, la rappeuse se trouve dans la maison du célèbre gangsta-rappeur Notorious B.I.G. (1972-1997) lorsque la police sonne. Les agents voulaient attirer l'attention sur une voiture mal garée à l'extérieur. Cependant, l'odeur de marijuana attire leur attention. Ils découvrent également des armes automatiques dont le numéro de série a été gratté – typique des armes volées. Lil' Kim est donc arrêtée pour possession de drogue. Elle est libérée sous caution peu de temps après. En 2005, elle est condamnée à une peine de prison d'un an et un jour et à une amende de 50'000 dollars pour parjure. En raison de sa bonne conduite, elle a été libérée plus tôt que prévu.

Jay-Z (1999)

En 1999, Jay-Z a poignardé un producteur, car ce dernier aurait publié une musique avant sa sortie.

Le rappeur était vraiment en colère en décembre 1999, et particulièrement contre le producteur de hip-hop Lance Rivera. Ce dernier aurait mis sur le marché une copie pirate du nouvel album de Jay-Z avant sa sortie officielle. Le rappeur et ses 30 collègues ont rendu visite à Rivera, au club Kit Kat de New York. Ils l'ont encerclé, des bouteilles ont volé et Jay-Z l'a poignardé avec un couteau. Dans le dos et à l'épaule. Le lendemain, il s'est rendu à la police dans l'espoir de ne pas être condamné à la prison. Deux ans plus tard, il a été reconnu coupable et a écopé de trois ans de mise à l'épreuve après avoir avoué. Aujourd'hui, il est un père de famille, marié à la méga-star Beyoncé et compte Barack Obama parmi ses amis.

Carmen Electra (1999)

La star de «Baywatch» s'est battue en 1999 avec son petit ami de l'époque, la star de la NBA Dennis Rodman, à Miami.

En novembre 1999, une violente dispute a éclaté entre la star de «Baywatch» Carmen Electra, alors âgée de 27 ans, et son petit ami de l'époque, la star de la NBA Dennis Rodman. Les deux se sont battus à l'hôtel Bentley de Miami, au point que les employés ont appelé la police. Tara Leigh Patrick, le vrai nom d'Electra, s'est alors lancée dans une histoire d'amour avec le géant du basket-ball après avoir perdu sa mère en 1998 et sa sœur peu après. En 1998, elle a épousé Rodman et le couple a divorcé seulement cinq mois plus tard. Avec le recul, elle déclare à ce sujet: «Notre relation était passionnelle. Quand tout allait bien, c'était fantastique. Quand ça allait mal, c'était l'enfer.»

Publicité

Matthew McConaughey (1999)

Si l'acteur Matthew McConaughey avait remis la drogue aux agents en 1999 et n'avait pas poussé l'agent, il aurait pu continuer à jouer du tambour nu en toute tranquillité.

Un voisin de l'acteur s'est plaint à la police du bruit. Les agents se rendent sur place – et tombent sur un Matthew McConaughey dansant nu et faisant du tambour. Mais les agents trouvent également un plant de marijuana et un bang. Ils demandent à l'acteur de baisser la musique, de rendre la drogue et de mettre un pantalon, car les voisins se seraient plaints. McConaughey pousse alors un agent. Ils l'emmènent au poste de police... nu. Contre une caution de 1000 dollars, il est libéré – avec un pantalon, car un voisin de cellule l'a convaincu d'en mettre un.

Mel Gibson (2006)

En 2006, Mel Gibson a conduit en état d'ivresse et a insulté les policiers, qui l'ont finalement emmené au poste.

Au volant de sa Lexus LS 430, l'acteur Mel Gibson a été arrêté pour excès de vitesse sur l'autoroute de la Pacific Coast. Mais ce n'est pas tout. Dans le coffre de la voiture, les agents ont trouvé une bouteille de tequila aux trois quarts pleine. Gibson avait 1,2 pour mille d'alcool dans le sang et s'en est pris aux policiers lors de son arrestation. «Toutes les guerres dans le monde sont la faute des Juifs! Vous êtes juif?» Plus tard, il s'est excusé publiquement et a déclaré qu'il était devenu complètement incontrôlable et qu'il avait dit des choses abjectes. Toute sa vie, il a lutté contre ses démons et a regretté sa terrible rechute. Gibson a été condamné à trois ans de mise à l'épreuve, a dû retirer son permis de conduire pendant 90 jours, participer à un programme de désintoxication de trois mois, payer une amende équivalente à environ 1000 francs suisses et assister régulièrement à des réunions d'alcooliques anonymes.

Paris Hilton (2007)

En 2007, Paris Hilton a été arrêtée deux fois au volant sans permis de conduire.

L'héritière Paris Hilton a été arrêtée à deux reprises en 2007 – les deux fois, elle a été surprise au volant sans permis de conduire.

Lindsay Lohan (2007 - 2013)

Lindsay Lohan a été arrêtée à plusieurs reprises entre 2007 et 2013. Entre autres pour possession de drogue, conduite sous l'influence de drogues ou vol.

Il existe toute une série de photos de l'actrice Lindsay Lohan (37 ans) prises par la police. Durant ses années les plus folles, de 2007 à 2013, elle a été arrêtée à plusieurs reprises, notamment pour possession de drogue, conduite sous l'emprise de stupéfiants ou vol. Aujourd'hui, l'ancienne enfant star s'est reprise en main, et Lohan est récemment devenue maman pour la première fois.

Publicité

Shia Labeouf (2007)

A plusieurs reprises, il a eu des démêlés avec les agents. Cette photo date de 2007.

Le dossier de la star de «Transformers» Shia Labeouf est long comme le bras. Il s'est régulièrement heurté à la police, s'en prenant aux fonctionnaires ou en proférant des insultes racistes. En 2009, il s'est introduit dans un magasin Walgreen à Chicago. Il voulait acheter des cigarettes alors qu'il était défoncé. En 2010, il percute une voiture avec son 4x4 et fait un tonneau. Il ne se rend à l'hôpital qu'avec une blessure à la main. En 2011, l'acteur est expulsé d'un bar de Vancouver à la suite d'une dispute et continue à se battre dans la rue. Lors d'une représentation de «Cabaret» à Broadway en 2014, il fume dans le public, insulte les spectateurs avant d'être finalement arrêté. En 2015, il tente d'entrer ivre dans un bar à Austin. La police le ramasse et l'emmène en cellule pour le dégriser. Et en 2017 aussi, ça pète entre Labeouf et la police. Lors d'une action artistique anti-Trump à New York, il aurait tiré un homme par son écharpe avant de lui griffer le visage. Quelques mois plus tard seulement, à Savannah, ivre, il a demandé une cigarette à un policier, a insulté l'agent et s'est enfui – il a été arrêté dans le hall d'un hôtel et s'est excusé un jour plus tard en assurant qu'il avait honte.

Nina Dobrev (2009)

La star de «Vampire Diaries» a été arrêtée en 2009 pour comportement inapproprié.

L'actrice de «Vampire Diaries» a été emmenée au commissariat pour un étrange incident. Elle faisait la pitre avec plusieurs collègues sur le pont de Rumble Road, à une centaine de kilomètres au sud d'Atlanta. Nina Dobrev a posé sur la rambarde du pont et aurait montré ses seins à des automobilistes. Les agents emmènent l'équipe et vérifient les images sur l'appareil photo. Sur certains clichés, l'actrice et ses amies font mine de vouloir se jeter du pont. Une plainte est déposée pour comportement illégal. Nina Dobrev assure toutefois qu'elles n'ont jamais soulevé leurs t-shirts.

Daryl Hannah (2012)

L'actrice américaine Daryl Hannah a protesté contre la construction d'un pipeline et s'est couchée devant une pelleteuse en 2012 pour entraver les travaux.

L'actrice américaine Daryl Hannah ("Kill Bill") a parcouru l'Amérique en 2012 pour manifester contre la construction de l'oléoduc Keystone, d'un coût de 7 milliards de dollars. Celui-ci devait transporter du pétrole brut du Canada jusqu'au Texas. La militante écologiste se serait couchée devant une pelleteuse afin d'entraver les travaux. Daryl Hannah a été emmenée au poste pour avoir pénétré sur le chantier sans autorisation – et a été libérée contre une caution de 4500 dollars. Son image a fait le tour du monde et la militante écologiste a organisé une conférence de presse. Aujourd'hui, le pipeline n'existe toujours pas.

Reese Witherspoon (2013)

En 2013, Reese Witherspoon n'a pas écouté les instructions de la police après que celle-ci a arrêté sa voiture.

Ce n'était pas Reese Witherspoon, mais son mari Jim Toth qui était au volant et ne conduisait pas vraiment bien droit. La police l'a donc arrêté. Et Witherspoon a pesté contre le policier: «Vous savez qui je suis?» Elle a continué à insister: «Je ne pense pas que vous soyez un vrai policier.» Le policier lui a demandé de se tenir tranquille et de rester dans la voiture. Mais l'actrice est sortie. Le policier lui a demandé de remonter dans la voiture, auquel cas, elle serait arrêtée. Witherspoon est remontée dans la voiture – et en est à nouveau sortie. «Je suis une citoyenne américaine, j'ai le droit de me tenir sur le sol américain.» Les menottes ont vite été dégainées. Après une nuit, elle et son mari ont été libérés sous caution. Ils ont écopé d'une amende de 213 dollars et d'un rapide communiqué de presse: «J'ai certainement bu un verre de trop. J'ai tellement honte.»

Publicité

Justin Bieber (2014)

En 2014, la star de la pop Justin Bieber a fait la course avec une voiture – sans permis de conduire.

Le permis de conduire de Justin Bieber avait expiré. Malgré cela, un collègue loue pour lui une Lamborghini jaune vif. Le chanteur met les gaz et se livre à une course poursuite dans la rue avec une Ferrari rouge, en passant un contrôle de police. Gyrophares tout feu tout flamme, la police rattrape la pop star et l'arrête. Le procès-verbal mentionne: «Sent l'alcool et a les yeux rouges». Bieber aurait été incontrôlable et aurait hurlé au poste: «Mais qu'est-ce que j'ai fait?» Un test sanguin révèle que le chanteur a pris du cannabis et du Xanax, un anxiolytique. Devant le juge, il déclare que la police a voulu se faire remarquer en arrêtant une célèbrité. Bieber se retrouve obligé de payer une amende de 500 dollars – et suivre un stage de formation anti-agression.

Jeremy Meeks (2014)

En 2014, les agents ont arrêté Jeremy Meeks. Sa voiture contenait des armes et des munitions. Grâce à cette photo de police, il est devenu mondialement célèbre en tant que «détenu sexy».

Il n'est devenu une célébrité qu'après avoir été photographié par la police. Les yeux bleus, la tête légèrement inclinée... Jeremy Meeks regarde intensément la caméra après avoir été arrêté par la police en juin 2014. Il fait partie d'un groupe de gangsters et sa voiture contenait des armes et des munitions. Les agents ont posté la photo sur leur page Facebook – et ont ainsi rendu Jeremy Meeks célèbre d'un seul coup. Le «détenu sexy», comme on l'appelle depuis, reçoit des offres d'agences de mannequins et de producteurs de porno. Après avoir purgé ses deux ans de prison, il a défilé lors de la Fashion Week de New York.

6ix9ine (2015)

Le rappeur 6ix9ine a été impliqué dans plusieurs agressions par arme à feu à Times Square à Manhattan et à Brooklyn en 2015. Il a été emprisonné pendant deux ans pour ces faits.

Daniel Hernandez s'en est sorti relativement indemne jusqu'à présent pour ses délits. Le rappeur se qualifiait même de «happy rapist» («violeur heureux»). Il a intégré des scènes filmées d'agression sexuelle sur une jeune fille de 13 ans dans son clip. Il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis. En 2019, il a été condamné à deux ans de prison pour appartenance à des gangs. Il a été impliqué dans plusieurs agressions à l'arme à feu à Times Square à Manhattan et à Brooklyn. Mais lors de l'audience, il aurait éclaté en sanglots.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la