C'est confirmé
Poutine se rendra en Chine en octobre sur invitation de Xi Jinping

Vladimir Poutine répondra présent à l'invitation de son homologue Xi Jinping en octobre. Le président russe se dit «ravi» de ce voyage en Chine, son premier dans ce pays depuis le début de la guerre en Ukraine.
Publié: 20.09.2023 à 15:17 heures
Vladimir Poutine s'est dit «ravi» d'accepter cette invitation au cours d'une réunion en Russie avec le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, selon des images diffusées par la télévision russe.

Le président russe Vladimir Poutine a confirmé mercredi qu'il se rendrait en Chine en octobre à l'invitation de son homologue Xi Jinping. Il s'agira de son premier voyage dans ce pays depuis le début du conflit en Ukraine en février 2022.

Poutine est «ravi»

Vladimir Poutine s'est dit «ravi» d'accepter cette invitation au cours d'une réunion en Russie avec le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, selon des images diffusées par la télévision russe.

Le Kremlin avait déjà annoncé «l'intention» du président russe de voyager en Chine pour participer au Forum «La Ceinture et la Route», qui réunit des dirigeants internationaux. La Russie, sanctionnée par les Occidentaux à cause de son agression contre l'Ukraine, cherche à resserrer davantage les liens – économiques, militaires, dans le domaine énergétique – avec Pékin.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait déclaré plus tôt que Vladimir Poutine recevrait Wang Yi et l'accueillerait «au palais Constantin à Saint-Pétersbourg».

Une amitié «sans limites»

Arrivé lundi en Russie, le ministre chinois avait discuté avec son homologue russe, Sergueï Lavrov. La diplomatie russe avait vanté, à l'issue de leur entretien, les positions «similaires» partagées avec Pékin sur les Etats-Unis et le conflit en Ukraine.

Depuis la visite de Xi Jinping au Kremlin en mars et face à l'isolement accru de la Russie, frappée par une vague de sanctions internationales en représailles à son offensive en Ukraine, Moscou et Pékin prônent un renforcement de leur coopération économique et militaire dans le cadre d'une amitié officiellement qualifiée de «sans limites».

Publicité

Chine et Russie, qui partagent une volonté commune de contrer ce qu'ils présentent comme l'hégémonie américaine, ont ainsi effectué ensemble en août des manoeuvres navales dans le Pacifique. Concernant le conflit en Ukraine, la Chine tente de se positionner en pays neutre, malgré son soutien affiché au Kremlin.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la