Au plus haut niveau en 40 ans
L'inflation accélère encore au Royaume-Uni

L'inflation au Royaume-Uni a accéléré en juin de 9,4% sur un an, un plus haut niveau en 40 ans, alimentée par les prix du carburant et de l'alimentation, en pleine crise du coût de la vie.
Publié: 20.07.2022 à 13:16 heures
L'inflation au Royaume-Uni a accéléré en juin de 9,4% sur un an, un plus haut niveau en 40 ans, alimentée par les prix du carburant et de l'alimentation. (archives)

En mai, l'inflation atteignait 9,1% sur un an, indique l'Office national des statistiques (ONS) dans son rapport mensuel publié mercredi. «Les pays autour du monde affrontent la hausse des prix et je sais combien c'est difficile pour les gens ici au Royaume-Uni, donc nous travaillons aux côtés de la Banque d'Angleterre pour la faire retomber», a commenté le ministre de l'Economie et des Finances, Nadhim Zahawi.

La Banque d'Angleterre (BoE) estime que l'inflation pourrait monter jusqu'à plus de 11% à la fin de l'année, dopée par l'invasion russe de l'Ukraine, l'envolée des prix du gaz qu'elle a entraînée et un marché du travail très tendu.

Un nouveau sommet

Le gouverneur de la BoE Andrew Bailey a prévenu mardi que l'institut monétaire pourrait accélérer le rythme de ses hausses de taux en les remontant de 50 points de base lors de sa réunion d'août, pour tenter d'endiguer plus vigoureusement l'envolée des prix.

«L'inflation a atteint un nouveau sommet en plusieurs décennies en juin. Le marché du travail est encore tendu, les pressions sur les prix dans le monde fortes et nous attendons un nouveau relèvement du plafond des tarifs d'électricité» en octobre au Royaume-Uni, a commenté Anna Leach, économiste au CBI, la plus grande organisation patronale britannique. «Par conséquent l'inflation va probablement rester élevée pour le restant de l'année, rognant les revenus déjà très affaiblis des ménages», ajoute-t-elle.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la