Attention chien dangereux!
Le chien de Joe Biden a causé dix incidents à la Maison Blanche

La Maison Blanche ne jongle pas qu'avec des problèmes politiques, mais aussi canins alors que l'un des bergers allemands du couple Biden est montré du doigt pour avoir mordu à plusieurs occasions, au point de devoir être dressé à nouveau.
Publié: 25.07.2023 à 22:37 heures
|
Dernière mise à jour: 25.07.2023 à 23:00 heures
Commander, le chien de la Maison Blanche, devra passer par un nouveau dressage.

Le président américain Joe Biden et son épouse Jill, avaient emménagé à la Maison Blanche avec deux chiens, deux bergers allemands, Champ et Major. Après le décès de Champ, les Biden avaient présenté le nouvel élu de leur coeur: Commander ("Commandant"), un jeune berger allemand dynamique.

Dans une vidéo, Joe Biden est filmé lançant une balle ou entrant dans la Maison Blanche avec le chiot en laisse, en compagnie de son épouse Jill, et disant «Hey, mon pote» à Commander.

Mais le «pote» de Biden mord, souligne la presse américaine en citant des documents des Services secrets, unité spécialisée dans la garde du président, obtenus par le biais de demandes d'accès à l'information faites par l'organisation conservatrice Judicial Watch.

impliqué dans dix incidents

Selon ces documents, Commander est impliqué dans dix incidents dont un où la victime a dû se rendre à l'hôpital. Dans l'un des cas, Jill Biden «n'arrivait pas à reprendre le contrôle» du jeune chien qui fonçait sur un membre des services secrets de la Maison Blanche, soulignent les médias américains.

«Ce n'est qu'une question de temps avant qu'un agent ou un officier ne soit attaqué ou mordu», écrit un employé des services secrets dans un courriel cité dans ces documents.

Il devra être à nouveau dressé

Le directeur des communications de la première dame a indiqué à la chaîne CNN que la Maison Blanche était un lieu «unique et souvent stressant pour les animaux de compagnie» et que les Biden tentaient d'établir un nouveau protocole à cet égard. D'ici là, le chien Commander devra être à nouveau dressé, marchant ainsi dans les pas de son autre collègue présidentiel: Major.

Publicité

Premier animal présidentiel passé par un refuge, Major avait été brièvement envoyé en 2021 au Delaware, fief familial des Biden, pour suivre des cours de dressage après avoir mordu au moins un employé de la Maison Blanche.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la