Après le chaos du Covid à Mykonos
Le gouvernement grec envoie la police dans ses îles

Les îles grecques sont à nouveau menacées de confinement et cette fois, ce n'est pas seulement Mykonos qui est touchée. Après le non-respect des règles d'hygiène par les commerçants et les gérants des bars, le gouvernement a décidé d'envoyer la police. Ambiance.
Publié: 30.07.2021 à 17:17 heures
1/6
À Mykonos, les restrictions ne sont pas toujours suivies. Il y a beaucoup de monde dans les bars et les restaurants (image d'illustration datant d'août 2020).
Sarah Frattaroli, Alexandre Cudré (adaptation)

La Grèce est la destination tendance de l’été 2021. Les voyagistes suisses ont pendant un certain temps apprécié la relative sécurité sanitaire du pays. Le variant Delta s’y est implanté plus tard qu’en Espagne, mais est désormais bien présent: sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, les îles grecques apparaissent en rouge. En comparaison, l’Italie est classée orange, et même verte à certains endroits.

Les autorités grecques ont donc décidé de sévir. Comme le rapporte le Guardian, des policiers supplémentaires ont été déployés sur les îles de Mykonos et d’Ios. À Mykonos, ils sont actuellement 186 policiers en service, contre 56 l’été dernier. 30 agents supplémentaires ont été envoyés à Ios, dont plusieurs en civil.

Les bars ne respectent pas les règles

Les policiers doivent surveiller de très près les bars des îles, explique au «Guardian» Haris Theoharis, le ministre grec du tourisme. «Les hôtels et les bars familiaux appliquent consciencieusement la réglementation. Mais dans les bars, nous voyons plus de monde que nous le souhaiterions. Surtout parmi les jeunes visiteurs.» Sur Ios, les premières amendes ont déjà été distribuées aux exploitants de bars en infraction.

La tranche d’âge particulièrement touchée par le Covid est celle des 20-30 ans, ce qui se reflète également dans les chiffres suisses. Différents cantons indiquent que de nombreux fêtards se sont infectés à l’étranger et ont ramené le variant Delta du virus en Suisse. Outre l’Espagne, les personnes concernées étaient souvent en vacances en Grèce.

Zakynthos, Santorin et Rhodes dans la ligne de mire des autorités

Le vice-ministre grec de la protection civile a ajouté que Mykonos et Ios n’étaient qu'«à un pas» de mesures plus strictes. La situation à Zakynthos, Santorin, Rhodes, Paros, Tinos et Lefkada est également préoccupante. Ces îles sont extrêmement populaires auprès des touristes suisses, surtout les trois premières.

On peut toutefois se demander dans quelle mesure ces mesures seront réellement strictes. Plus tôt ce mois-ci, les autorités avaient déjà été obligées de décréter un couvre-feu d’une semaine et une interdiction de diffuser de la musique après une explosion des cas. Cependant, des vidéos de l’île ont montré que les touristes continuaient à faire la fête. Un confinement similaire est imminent à Ios, ont prévenu les autorités grecques.

Publicité

Le tourisme au cœur du PIB grec

Cette année, la Grèce n’est pas seulement appréciée des touristes suisses, mais des personnes de toute l’Europe et des États-Unis qui affluent en masse vers la mer Égée. En juin, les voyagistes grecs ont enregistré 400% de réservations supplémentaires par rapport à l’été dernier.

Par rapport au dernier été «normal» de 2019, les chiffres restent toutefois faibles. Selon les prévisions de la Banque nationale de Grèce, le tourisme n’atteindra cet été que 40% de son niveau d’avant la crise. Celui-ci contribue pour 25% du PIB la Grèce, ce qui représente un emploi sur cinq dans le pays.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la