Après 8 mois en prison
Espion présumé, un pigeon indien a été relâché après avoir été blanchi

L'Inde a relâché un pigeon qui avait été incarcéré durant huit mois en raison de soupçons d'espionnage. Le volatile a finalement été blanchi, a-t-on appris vendredi auprès de l'organisation de défense des animaux Peta.
Publié: 02.02.2024 à 10:24 heures
Un pigeon présumé espion relâché après huit mois derrière les barreaux (photo d'illustration).

En mai, un pigeon avait été intercepté comme porteur d'un «message illisible» et placé en détention dans une clinique vétérinaire de Bombay. Il a été relâché le 30 janvier par la police, a précisé cette source.

Selon le quotidien Times of India, le message était rédigé en chinois, ce qui avait alarmé les enquêteurs. «La police avait ouvert une procédure pour espionnage à l'encontre de l'oiseau, mais a clos le dossier au terme de son enquête», affirme le journal. L'AFP n'a pu avoir de confirmation officielle.

Les arrestations de pigeons voyageurs pour espionnage ne sont pas rares en Inde. En 2016, l'un d'eux avait été incarcéré après avoir été intercepté près de la frontière pakistanaise, porteur d'un message menaçant à l'endroit du Premier ministre Narendra Modi.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la