Après 30 ans d'immobilisme
Le plus grand iceberg du monde vogue vers d'autres eaux

Pendant des décennies, ce colosse de glace est resté coincé au fond de la mer de Weddell en Antarctique. Aujourd'hui, après trois décennies, A23a (c'est son petit nom) s'apprête à partir en voyage.
Publié: 26.11.2023 à 20:00 heures
|
Dernière mise à jour: 26.11.2023 à 20:01 heures
1/2
Il a une épaisseur d'environ 400 mètres et une surface de près de 4000 kilomètres carrés: l'iceberg A23 est le plus grand du monde.
Cédric Hengy

C'est une véritable force de la nature: le plus grand iceberg du monde, également connu sous le nom d'A23a, est plus de deux fois plus grand que la ville de Londres. D'une épaisseur d'environ 400 mètres, ce colosse couvre une surface de près de 4000 kilomètres carrés. Il est resté bloqué pendant des décennies sur le fond marin de l'Antarctique avant de bouger soudainement. 

En 1986, l'iceberg s'est détaché de la banquise Filchner-Ronne (couverture glaciaire permanente de l'Antarctique) et a atterri sur le fond de la mer de Weddell en Antarctique. Depuis, il y a formé une sorte d'île de glace.

Comme l'expliquent à CNN les chercheurs Ella Gilbert et Oliver Marsh du British Antarctic Survey, l'iceberg s'est probablement détaché dans le cadre du cycle naturel de croissance de la banquise. Cependant, ils soulignent aussi que le changement climatique est à l'origine des modifications de la glace de l'Antarctique et que le continent perd chaque année d'énormes quantités de glace.

L'iceberg se met en mouvement

En 2020, A23a a soudainement semblé reprendre vie. D'après les images satellites, il a commencé à se mettre lentement en mouvement. Mais ce n'est que ces derniers mois qu'il a vraiment pris de la vitesse, poussé par les vents et les courants. Aujourd'hui, il est même sur le point de passer la pointe nord de la péninsule antarctique.

«J'ai demandé à quelques collègues s'il y avait eu un changement dans les températures de l'eau du plateau continental qui aurait pu déclencher ce phénomène, explique à la BBC le chercheur Andrew Fleming du British Antarctic Survey. Mais nous sommes d'accord pour dire que son heure était venue», poursuit-il.

A23a se déplace actuellement vers l'est, porté par les courants marins, et parcourt environ cinq kilomètres par jour. Comme la plupart des icebergs du secteur de Weddell, le colosse de glace sera probablement emporté et poursuivra sa route vers l'Iceberg Alley, une sorte de voie navigable pour les icebergs. 

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la