13 soldats ukrainiens tués
«Navire russe, va te faire foutre!»

Treize gardes-frontières ukrainiens ont été tués alors qu'ils défendaient une île dans l'ouest de la mer Noire. Ils ont refusé de se rendre face à la marine russe. Leurs dernières paroles ont été héroïques.
Publié: 25.02.2022 à 17:55 heures
|
Dernière mise à jour: 08.03.2022 à 11:02 heures
Jeudi, la marine russe a pris pour cible l'île des Serpents, en territoire ukrainien.
Martin Bruhin

En Ukraine, l’armée russe attaque aussi par la mer. Jeudi, sa marine a pris pour cible l’île des Serpents, dans l’ouest de la mer Noire, à quelque 300 km de la Crimée, non loin des côtes roumaines.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Un enregistrement audio de ce fait de guerre a été largement partagé sur les réseaux sociaux et repris par de nombreux médias, dont «The Guardian». En approche, un navire russe se serait adressé — en russe — aux treize gardes-frontières ukrainiens stationnés sur le gros rocher: «Ici un navire de guerre russe. Je vous suggère de rendre vos armes et de capituler. Sinon, j’ouvrirai le feu».

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Des «héros», selon le président ukrainien

Après un temps d’arrêt, la bande sonore rend compte d’une conversation entre les gardes-frontières ukrainiens. «Ça y est… Est-ce que je lui dis d’aller se faire foutre?» Son camarade d’infortune lui répond: «Juste au cas où». Et puis, une main semble augmenter le volume d’un porte-voix. «Navire de guerre russe, va te faire foutre!»

Une vidéo diffusée sur Twitter semble montrer le même événement. Le message des navires russes en arrière-fond est en tout cas similaire et les images sont partagées par un ancien correspondant en Russie pour la presse britannique.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Leur fin est tragique. L’île a ensuite été bombardée depuis la mer et les airs. Avant de mourir, l’un des soldats apparemment présent sur l’île se serait filmé et aurait diffusé des images de l’attaque en direct avant que la transmission ne s’arrête rapidement. Les treize hommes sont morts. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré jeudi qu’ils recevraient le titre de «héros de l’Ukraine».

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

(Adaptation par Amit Juillard)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la