Un quatrième cas écarté
La cour d'appel de Paris renvoie Tariq Ramadan en procès pour viols sur trois femmes

La cour d'appel de Paris a renvoyé ce jeudi Tariq Ramadan en procès pour viols sur trois femmes. Le quatrième cas a été écarté.
Publié: 27.06.2024 à 13:34 heures
|
Dernière mise à jour: 27.06.2024 à 13:41 heures
La cour de Paris renvoie Tariq Ramadan en procès pour trois viols.

La cour d'appel de Paris a décidé jeudi de renvoyer l'islamologue suisse Tariq Ramadan devant la cour criminelle départementale pour des viols sur trois femme(s) et écarté le cas d'une quatrième, a appris l'AFP auprès d'avocats de ce dossier.

Mes Laure Heinich et Laura Ben Kemoun, avocates de la quatrième femme qui accusait Tariq Ramadan, et pour laquelle les juges d'instruction avaient demandé un procès, ont dénoncé une décision «incompréhensible». Me Pascal Garbarini, un des avocats de Tariq Ramadan, a assuré que «le combat continue pour l'innocence» de son client.

Développement suit

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la