Perte de vitesse après un pic
Jusqu'où le bitcoin va-t-il chuter?

L'autorisation de l'ETF Bitcoin était une bonne nouvelle pour les fans de crypto. Pourtant, le cours a de nouveau baissé. Blick vous explique pourquoi.
Publié: 26.01.2024 à 19:37 heures
1/5
Après avoir atteint un sommet de 46'988 dollars, la valeur d'un bitcoin est retombée sous la barre des 40'000 dollars.
RMS_Portrait_AUTOR_199.JPG
Milena Kälin

Le bitcoin est repassé cette semaine sous la barre des 40'000 dollars. Jeudi, un bitcoin valait environ 39'950 dollars. Vendredi, il valait un peu plus de 41'000. Pourtant, la cryptomonnaie avait encore connu une ascension en début d'année. Le 8 janvier, le cours atteignait 46'988 dollars, son plus haut niveau depuis 2022.

C'était avant que la Securities and Exchange Commission (SEC), l'autorité américaine de surveillance des marchés boursiers, ne donne son feu vert aux ETF de bitcoin le 11 janvier. Cette nouvelle était attendue avec impatience par les défenseurs de la crypto. Mais depuis, le cours ne connaît plus qu'une seule direction: la baisse.

Publicité

Pourquoi le cours baisse-t-il?

Cette baisse ne surprend pas l'experte en cryptographie Désirée Velleuer. Elle est directrice et partenaire de Crypto Consulting. Il s'agit selon elle d'un «événement typique de vente». «De manière générale, on partait du principe, depuis le début de l'année, que l'ETF serait approuvé. C'est pourquoi cette information était déjà prise en compte dans le cours», explique l'experte à Blick. Selon 21Shares – un émetteur de cryptomonnaies basé en Suisse – les investisseurs aux États-Unis voulaient prendre leurs bénéfices après l'approbation. La raison principale de la baisse des cours se nomme toutefois Grayscale. Il s'agissait d'un fonds bitcoin fermé qui a été transformé en ETF après l'autorisation de la SEC. «Cela a permis aux investisseurs de sortir», explique Désirée Velleuer.

Comment le cours du bitcoin va-t-il évoluer?

«Nous n'avons pas de boule de cristal, mais nous partons du principe que la correction sera relativement courte et que nous serons nettement plus haut à la fin de l'année», explique Désirée Velleuer. C'est aussi le cas de 21Shares: les propriétaires de longue date et les inconditionnels du bitcoin ne seraient pas impressionnés par les derniers développements. Car le nombre de personnes qui détiennent une grande quantité de bitcoin augmente.

Que sont les ETF au juste?

Les Exchange Traded Funds (ETF) sont surtout connus comme possibilité d'investissement dans des indices connus comme le Swiss Market Index (SMI). Le SMI reproduit le cours des 20 plus grandes entreprises suisses. Le risque est ainsi réparti de manière nettement plus large que pour un titre individuel. Les investisseurs ne peuvent pas investir directement dans des indices comme le SMI. Mais les ETF permettent de reproduire de tels indices. Les investisseurs possèdent des parts réelles des entreprises via l'ETF et profitent ainsi également des distributions de dividendes. Parmi les plus grands fournisseurs d'ETF sur le bitcoin, on trouve notamment Fidelity, iShares, Invesco ou Bitwise.

Comment ont réagi les autres cryptomonnaies?

«En moyenne, le marché a perdu 5% depuis le début de l'année, soit à peu près autant que le bitcoin», précise Désirée Velleuer. Un coup d'œil sur le cours de l'Ethereum montre que depuis le 17 janvier, sa valeur est passée de 2,54 à 2,04 dollars.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la