Prendre son temps
Comment goûter le vin au restaurant

Le rituel de présentation du vin au restaurant est souvent un moment un peu gênant. Blick vous explique comment procéder en toute simplicité.
Publié: 03.12.2021 à 21:53 heures
1/6
Choisir un vin n’est pas toujours chose facile.
Shirley Amberg

Pourquoi l’étiquette de la bouteille m’est présentée? Dois-je sentir le bouchon? Dois-je dire plus que «Oui... c’est bien! Parfait. Merci.»? Nombreux sont ceux qui angoissent à l’idée de goûter le vin au restaurant.

Voici donc quelques conseils pour vous éviter la gêne occasionnée.

Publicité

1. Vérifier l’étiquette

Beaucoup d’entre nous ne vérifient pas l’étiquette de la bouteille, alors que le serveur nous la place juste sous le nez. Pourtant, il n’est pas inutile d’y jeter un œil.

Vérifiez que le vigneron et le millésime correspondent à votre choix, même si vous avez choisi le vin principalement sur le prix ou le nom sur le menu. Il serait dommage d’avoir une mauvaise surprise en fin de soirée et de constater que le vin facturé soit plus cher que celui que vous aviez commandé. Cela d'autant plus que le vin représente souvent une part importante de la note. Il est donc important de prendre le temps de vous assurer que le vin que vous buvez est bien celui que vous avez commandé.

2. Ne pas renifler le bouchon

Sentir le bouchon ne dit pas grand-chose sur le vin. C’est juste une pratique un peu étrange.

3. Vérifier la couleur

Le serveur vient de verser une larme dans votre verre. Observez la robe du vin devant un fond blanc comme la nappe ou votre serviette. Si vous ne disposez pas de fond blanc, levez le verre face à la lumière. Inspectez la couleur du vin et vérifiez qu’il ne contienne pas de corps étranger. Cela ne devrait pas durer plus de cinq secondes. Y passer plus de temps semblera un peu ridicule, sauf s’il s’agit d’une dégustation professionnelle.

Publicité

4. Aérer le vin

Faites tourner le vin dans votre verre quelques fois afin de l’aérer. Cela permet de libérer ses arômes. Pour cela, tenez de préférence le verre sur la table. Après avoir aéré le vin, portez le verre à votre nez et concentrez-vous sur son parfum.

5. Goûter le vin

Après avoir senti le vin, il est temps de prendre une petite gorgée et de faire rouler le vin dans votre bouche. Concentrez-vous sur tout ce qui est inattendu ou désagréable.

Si tout va bien: santé! Sinon: que faire? La seule raison acceptable de refuser un vin est un défaut, comme un goût de bouchon.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la