Pinot noir, chardonnay ou sauvignon blanc
Quels vins boire avec les asperges?

Les premières asperges ont fait leur apparition sur les étals, joliment rangées en bottes régulières. Le vin à servir pour les accompagner dépend du mode de préparation.
Publié: 09.04.2024 à 21:29 heures
|
Dernière mise à jour: 13.05.2024 à 15:39 heures
1/7
Le vin blanc est le compagnon classique des asperges.
RMS_Portrait_707.JPG
Ursula Geiger

Cuites à l’eau, agrémentées de beurre fondu et servies avec du jambon et des pommes de terre nouvelles. Le tout avec un verre de sylvaner. Cet accord on ne peut plus classique n’a rien perdu de sa fascination. 

Mais l’univers des asperges s’est aujourd’hui largement diversifié. Les asperges vertes, les violettes et les différents modes de préparation mettent de la variété dans vos assiettes et ouvrent de nouveaux accords mets et vins. Voici quelques idées pour donner du peps à vos plats d’asperges.

Publicité

Asperges vertes avec jambon cru et croustillant de noisettes

On choisira ici des vins blancs pourvus d’une bonne acidité et d’un peu de sucre résiduel. Le riesling coche toutes les cases. Ou alors un vinho verde du nord du Portugal. Ou encore, pour jouer la carte de l’élégance et de l’accord parfait avec les noisettes grillées, un pinot blanc du Haut-Adige.

Asperges blanches et sauce hollandaise

La sauce hollandaise n’a rien de très léger. On pourra donc opter pour un vin opulent. Pour accompagner ce grand classique, on choisira un pinot gris, un chardonnay élevé en barrique ou un chasselas corsé qui a quelques années au compteur. Tous ces vins se marient également très bien avec un risotto d’asperges crémeux.

Asperges vertes grillées

Le duo asperges vertes et vin rouge mérite d’être tenté si les asperges sont cuites sur le gril. Vous choisirez alors un vin rouge léger, avec des tanins doux et une acidité bien fondue. Une dôle du Valais est un bon choix ou un pinot noir de Suisse alémanique sans passage en fûts de bois.

Velouté d’asperges

Soupe et vin peuvent former un duo fascinant. Si vous assaisonnez la soupe avec des herbes fraîches comme le cerfeuil ou l’estragon et que vous ajoutez du zeste de citron pour la touche finale, une petite arvine du Valais fera des merveilles. Un sauvignon blanc de Styrie ou de Loire conviendra également, à condition qu’il n’ait pas d’arômes verts ou herbacés.

Publicité

Asperges violettes

Les asperges violettes ont une teneur en sucre plus élevée que les autres variétés et on peut souvent les manger crues. Servez-les en snacks avec des sauces relevées ou en salade avec une vinaigrette pas trop acide. Accompagnez-les d’une amigne ou d’un johannisberg du Valais. Le johannisberg est le même cépage que le sylvaner. Ce qui nous ramène à l’accord classique évoqué au début.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la