Mûre et juteuse
Fini le casse-tête: comment reconnaître la pastèque parfaite

En granita, en salade, en glace ou simplement en tranches: la pastèque a un goût d’été et sa chair sucrée gorgée d'eau désaltère comme aucun autre fruit. D'où vient cet aliment délicieux et parfait pour les après-midi estivaux et comment bien le choisir au magasin?
Publié: 04.08.2022 à 17:58 heures
Une pastèque mûre se reconnaît à l'aspect de sa peau, à son poids et au son qu'elle émet lorsqu'on tapote dessus.
Ramona Kobe, Michael Merz

Les pastèques ont été introduites sur nos étalages par les travailleurs immigrés des années 1950. D'abord disponible dans les magasins de fruits et légumes italiens, cette nouveauté débarquant tout droit du Sud a fait son chemin à travers les cuisines européennes du Nord, puis dans le monde entier.

Le degré de maturité des pastèques se reconnaît au son. Il vous suffit de tapoter dessus: les fruits mûrs émettent un son riche et sourd, les autres sonnent métallique, froid ou ne font même pas de bruit du tout.

Le son, oui, mais aussi la couleur

La couleur de l’écorce donne une autre indication. Si l’endroit où la pastèque a été posée sur le sol est jaunâtre, elle est mûre et a un arôme intense, car elle est restée dans le champ jusqu’à sa pleine maturité. Si la tache est déjà fortement jaune, le fruit est probablement trop mûr. La peau doit céder légèrement lorsqu’on la presse, mais elle ne doit pas présenter de nombreuses parties molles.

Une pastèque est mauvaise si la base de la tige est foncée, noire ou humide. Idéalement, elle doit être encore un peu verte. Ces fruits mûrissent certes à température ambiante, mais ils n’ont alors jamais le même goût que lorsqu’ils ont mûri dans leur champ. Les pastèques qui ne sont pas bien mûres ont un effet laxatif chez certaines personnes.

Le poids fournit également des informations: les pastèques mûres sont plus lourdes que les pastèques non mûres de même taille.

Trois faits sur la pastèque

  • Une pastèque contient 96% d’eau: cela fait d’elle une boisson désaltérante bienvenue lors des chaudes journées d’été. De plus, c'est une véritable bombe vitaminée pauvre en calories, on peut donc la consommer sans hésiter.
  • 32'000 tonnes ont été importées en 2017: le plus grand producteur est de loin la Chine, suivie de la Turquie et de l’Iran. Dans nos magasins, on peut actuellement acheter des pastèques d’Italie et d’Espagne.
  • Les Suisses en mangent 3,81 kg par an et par personne: avec ce poids, la pastèque a atteint la cinquième place du hit-parade des légumes en 2017. Et oui, légume! La pastèque appartient à la famille des cucurbitacées (celles des courges, des concombres et des courgettes) et est donc un légume. Mais en raison de son goût sucré, elle est consommée comme un fruit dans notre région.
Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la